Sur Foyer

Foyer est une asbl composée de plusieurs secteurs qui œuvre, depuis plus de cinquante ans déjà, à une société (plus) interculturelle à Bruxelles. Nous proposons de la médiation interculturelle, des conseils autour du multilinguisme et de l’éducation, de nombreuses activités axées sur le développement et l’émancipation des jeunes et des adultes ainsi que des activités de dialogue afin de stimuler les rencontres.  Nous nous adressons à tous les Bruxellois.

Vision et Mission

Le Foyer œuvre pour une société inclusive dans laquelle chacun peut participer pleinement et dans laquelle la voix de chacun est entendue. A cette fin, Foyer s’engage pour faciliter la croissance vers la résilience et pour l’épanouissement des Bruxellois issus de l’immigration, en accordant une attention particulière aux personnes ayant un
profil vulnérable au sein de ce groupe cible.

Avec plusieurs équipes complémentaires et se renforçant mutuellement, nous utilisons notre créativité et notre polyvalence pour développer des solutions durables avec et pour notre public. Nous nous appuyons pour cela sur une expertise solide, mais nous réagissons aussi avec souplesse à l’évolution des circonstances sociales.

Même si nous tentons d’agir rapidement, nous construisons notre travail sur une vision à long terme d’une société inclusive modelée par les personnes qui la composent. Bruxelles est notre laboratoire : forts de notre expérience de plusieurs années et toujours en dialogue avec les parties prenantes, nous y expérimentons des méthodes de travail innovantes et des activités avec de nouveaux groupes cibles. 

Foyer est une organisation pluraliste imprégnée à tous les niveaux d’un profond respect pour la diversité.

Aperçu de notre activités
Histoire

La fleur qui surplombe les maisons dans le célèbre logo de Foyer est la métaphore parfaite de toute notre histoire. Depuis la triste vague de démolitions et de reconstructions autour de la gare du Nord à Bruxelles, nos bénévoles – et progressivement de plus en plus de collaborateurs – ont fait fleurir de multiples initiatives depuis 1969. Ces initiatives alternatives et sociales ont littéralement éclipsé les nouvelles tours flambant neuves. 

Avec l’enthousiasme caractéristique de cette époque, tout a commencé sous la forme d’une maison de jeunes, qui a été contrainte de déménager du quartier Nord vers Molenbeek-Saint-Jean, où elle a pris son envol.

Au début des années 1970, nombreux étaient les enfants et les jeunes qui fréquentaient le Foyer et sa cuisine, ses films et… son petit zoo bien sûr, avec son fameux lion.
Mais cette période faste s’est achevée en même temps que la décennie. Une maison de jeunes n’était plus suffisante pour relever les défis sociaux du moment : les jeunes filles allochtones arrêtaient de venir dès qu’elles atteignaient leur puberté et certains jeunes versaient dans la criminalité. Après quelques remaniements, il était temps d’amorcer une nouvelle floraison. 

Le début des années 1980 a été florissant avec le lancement de Dar al Amal, le département de Foyer consacré aux femmes, suivi par le Centre de Formation Foyer destiné aux jeunes en décrochage scolaire. Le service social « Welkom » a réinstauré un accompagnement individuel et des projets multilingues biculturels ont fait leur apparition dans l’enseignement néerlandophone bruxellois. Grâce à cette offre, des centaines d’élèves allochtones sont devenus des citoyens plurilingues qui ont pu trouver leur voie sur le marché du travail.

Au milieu des années 1980, le Foyer a popularisé les cours de néerlandais pour adultes peu scolarisés dans le Centre de Néerlandais pour Migrants (CNM). Le service social s’est ensuite adjoint l’aide d’un service juridique réputé. Dans la foulée, Intec Foyer, un projet de formation aux nouvelles technologies destiné aux personnes peu scolarisées, a vu le jour. Mais des projets ayant connu une telle croissance pouvaient tout aussi bien continuer à s’épanouir d’eux-mêmes. CNM a alors consolidé sa place dans l’enseignement pour adultes (en devenant l’actuelle Huis van het Nederlands) et Intec Brussel a repris Intec Foyer.

Les années 1990 ont ensuite vu le lancement de projets en faveur de soins accessibles à tous, des projets initiés plus discrètement mais pas pour autant moins durables dans le temps. C’est ainsi que le Foyer a ouvert un service de médiation interculturelle pour tous les âges.

Le changement de siècle a vu émerger de nouveaux départements, en commençant par le Service des Roms qui valorise et renforce l’action des Roms d’Europe orientale et des Gens du voyage. De son côté, Bruxelles Intégration par le Sport (BIS) a reçu pour mission de permettre aux Bruxellois issus des migrations de participer à des activités sportives et de les aider, dans la mesure du possible, à exceller. Parallèlement, une autre jeune initiative, le département Compas, qui propose des cours d’intégration pour les primo-arrivants allophones, a migré, via une étape intermédiaire, vers l’Agentschap Integratie en Inburgering (“Agence pour l’Intégration”).

Trois ans avant notre cinquantième anniversaire en 2019, et à la demande générale des habitués de Foyer, les Activités au masculin ont été créées. Outre les activités pratiques existantes, ce dernier service propose aussi du sport, des débats et des rencontres conviviales. Encore une énième fleur – mais certainement pas la dernière – que le Foyer a plantée et qui s’épanouit.

Comment soutenir le Foyer?

Le Foyer prend constamment le pouls de son groupe cible et tente de répondre aux nouveaux besoins le plus rapidement possible. Nous souhaiterions continuer à développer les initiatives innovantes qui font notre renommée. Plusieurs départements de Foyer sont – heureusement – partiellement financés par les pouvoirs publics, mais cela ne suffit pas pour mener à bien tous nos projets.

Comment nous soutenir financièrement ?

Pour les dons éligibles à la délivrance d’un reçu fiscal, MINFIN (Ministère des Finances) oblige les associations à demander au donateur de fournir son numéro national. Cette information est naturellement utilisée par Foyer asbl uniquement à cette fin. 
Nous vous proposons de nous transmettre ce numéro national par courriel à l’adresse sponsor@foyer.be
Si vous préférez un autre moyen de communication, tel que le courrier postal ou téléphone, n’hésitez pas à nous le faire savoir.

Qui soutient déjà le Foyer aujourd’hui ?

Comme nous souhaitons agir en toute transparence, vous trouverez les comptes annuels du Foyer sur donorinfo.be.